[bilan] décembre 2017

Salut le monde !

Allez, j’y vais comme de si de rien n’était ? Non ?

Bon, j’avoue, j’avoue. Pour cause de vie hyper-chargée, je suis carrément à la bourre. Bravo moi, elle commence super bien cette année de blogging dis donc ! Ce qu’on va faire, c’est qu’on va dire que je vous souhaite à tou·te·s une bien belle année, remplie de jolies rencontres, de découvertes et de bons moments… et on enchaîne sur le bilan façon Lupiot ! *smooth transition tmtc*

¤ mes lectures du mois : tops et flops ¤

En décembre, j’ai lu 21 livres (allez, à partir du prochain bilan je ferai peut-être l’effort de faire une jolie mosaïque avec les livres en question, en attendant tu peux cliquer ici pour voir le détail – spoiler, y a plein de BD). Parmi ces 21 bouquins, il y avait – fierté – quelques livres de ma PAL qui attendaient depuis fort longtemps mon verdict (te garderai-je, te dégagerai-je (avec amour bien sûr) ?). Ce fut donc un mois éclectique, ponctué de lectures surprises que je n’aurais sûrement pas entreprises si je n’avais pas dû envisager un peu de tri avant de déménager. Et j’en retiendrai :

    

+ L’art invisible de Scott McCloud : une BD sur la BD, il fallait y penser (promis j’arrête les slogans en 2018) ! Avec une grande clarté et en s’aidant de l’illustration pour faire passer la théorie, Scott McCloud propose ici un bel ouvrage absolument passionnant pour qui s’intéresse à la BD. Je sais pas si je le vends bien, mais c’est un indispensable. Lisez-le !
+ Le ciel nous appartient de Katherine Rundell : cette autrice, c’est un peu ma découverte du mois de décembre. Si Le ciel nous appartient avait un petit air de déjà vu (pour moi qui lit beaucoup d’histoires oniriques avec des personnages légèrement perchés), il s’en dégageait une telle poésie que j’y repense encore maintenant. Dans la foulée, j’ai lu Coeur de loup et c’était fort bien aussi, et dans les deux on a de chouettes héroïnes en bonus – et ça c’est le bien.

    

~ Atlantid de Hidenori Yamaji : j’ai acheté cette série manga en trois tomes à Montreuil pour l’offrir à Noël, et j’en ai profité pour la lire, hyper hypée par l’univers steampunk aventureux qui y était proposé… et paf ! un meh dans les dents, parce que ça se termine en eau de boudin comme pas permis. En cause ? Sûrement un arrêt précoce de la publi japonaise, et en tout cas ça fait mal au coeur quand tu commences à être bien dedans, qu’on te présente un nouvel arc… et que oups en fait c’est fini. #tristesse

Hugo de la nuit de Bertrand Santini : déception, quand tu nous tiens… après Atlantid, je me suis lancée dans ce petit roman dont j’avais vu pas mal de critiques élogieuses, et finalement ça ne l’a pas fait. Malgré l’originalité de l’histoire, à la fois surprenante et envoûtante, dès les premières pages j’ai su que ça n’irait pas. Difficile de définir l’exact pourquoi du comment, peut-être un style trop terre-à-terre pour l’histoire racontée, des personnages trop lisses ? Dommage !
(le flop bonus ? Cox ou la course du temps de Christoph Ransmayr, dont je n’ai même pas su lire un chapitre entier. Les phrases à rallonge ont tué ma lecture dans l’oeuf, et je crois que ça faisait longtemps que je n’avais pas si vite refermé un livre… ce qui est triste parce que celui-ci je l’attendais avec impatience depuis septembre !)

¤ les lectures des collègues blogueurs : mes chroniques coups de coeur ¤

     

¤ la sublime rétrospective de Lemon June sur les lectures qui ont marqué sa vie : c’est doux, c’est nostalgique, c’est plein d’amour de la littérature et c’est juste beau à voir ♥
¤ dans le genre joli booktube, on a aussi la vidéo plus que touchante de Céline autour des Histoires du soir pour filles rebelles.
¤ et pour clore cette rubrique, la critique passionnée de Lola d’À l’horizon des mots sur le magistral Mémoires d’Hadrien de Marguerite Yourcenar (que je m’étais surprise à adorer également il y a quelques années, mais elle vous en parlera bien mieux que moi !).

¤ et sinon, qu’est-ce que j’ai vu ailleurs sur les internets ? ¤

Ah, bien des choses, si vous saviez. Tout d’abord, rappelons que décembre, c’est le mois des calendriers de l’avent, et que plein de chouettes personnes ont proposé des super choses tout au long du mois ! Vous avez raté ça ? Don’t worry, je vous mets mes pref ici pour un peu d’ambiance des fêtes en rab  :

    

¤ la merveille de douceur qu’est le calendrier de l’avent de Piko, L’Avent en Albums (le nom dit tout, et qu’est-ce que c’est bien).
¤ le récap du calendrier de l’avent des héroïnes littéraires de Tête de litote, pour découvrir plein de personnages féminins inspirants en une seule vidéo (si toi non plus t’as pas l’time en janvier voilà la solution).
¤ le calendrier de Mar Vell, pour découvrir un comics par jour dans la passion et la bonne humeur.
¤ et enfin le calendrier En attendant 2018 qui rassemble plein de youtubeurs et youtubeuses de grande qualité pour 30 vidéos hyper variées (vous trouverez donc forcément votre bonheur). Ça parle notamment culture et diversité, avec un bonus ouverture d’esprit et respect tellement agréable qu’on en reprendrait bien tous les mois.

Et sinon, il y a du top niveau aussi ailleurs avec :

    

¤ un article de la Netscouade sur Medium, qui analyse chiffres à l’appui l’ampleur du phénomène #Balancetonporc – exactement ce que je cherchais pour satisfaire ma curiosité.
¤ le très inspirant et très long (et très en anglais, je préfère prévenir pour le coup) article du Time qui accompagne et explicite le choix des silence breakers – les personnes qui ont brisé le silence sur le harcèlement sexuel – comme personnalités de l’année.
¤ un dyptique d’articles révélateur made in Cultures G sur la représentation du viol dans les films, Femmes violées : une affaire d’hommes.
¤ le cri du coeur d’Elizabeth Skoski, qui demande plus de personnages féminins en colère dans la littérature (traduction de titre bancale bonjour, t’inquiète le vrai titre qui interpelle est là : Literature Needs Angry Female Heroes). Attention, TW dépression.
¤ deux articles autour de l’écriture inclusive, avec un retour sur l’histoire du mot « autrice » par la chercheuse Aurore Evain et une tribune de Marie Donzel pour défendre la féminisation des noms de métier.
¤ une réflexion de Lucie Kosmala qui s’interroge pour Madmoizelle : et si l’élection de Miss France pouvait devenir un concours anti-sexiste ?
¤ et sur Madmoizelle également, une rétrospective fort inspirante qui revient sur les personnalités féminines qui ont empouvoiré 2017.

Ah et, juste pour le kiff, cette petite vidéo de Complètement Kong qui parodie le jeu Luigi’s Mansion et qui m’a fait beaucoup trop rire.

¤ congratulations moi-même : ce que j’ai fait de cool en décembre ¤

Mon gros bonheur de décembre, ça a été deux soirées de fin d’année avec des amis que je vois trop peu. J’ai été absolument ravie de les retrouver, de rencontrer de nouvelles personnes, et malgré une fin décembre ultra-stressante (coucou recherche d’appart à Paris depuis Lille, so hardcore) j’ai passé un Nouvel An merveilleux. Dans un autre genre, j’ai aussi eu le bonheur de découvrir pour la première fois le salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, avec son lot de rencontres, de dédicaces et de conférences passionnantes.
Malgré tout ce qu’il me reste à faire avant de pouvoir commencer mon année de façon zen, je suis très heureuse des mois qui s’annoncent, et j’espère que pour vous aussi 2018 sera une belle année (oui je radote par rapport au début de cet article, une année de plus ça ne pardonne pas) : une année pleine de surprises (si vous aimez ça) et de joie, pleine de découvertes, une année en bonne santé si possible et une année que vous aurez plaisir à vivre.

Des bisous à vous, et je vous laisse sur ma chanson-motivation pour 2018, Un homme libre du Disney La planète au trésor : « Dis-toi que rien n’est écrit / L’avenir se construit / Il n’y a que toi pour savoir quelles sont vraiment tes envies / Il n’y a que toi pour savoir quel sens donner à ta vie (…) Prends le large rien ne te retient / C’est ta vie elle t’appartient »

8 Comments

    • Franchement je pense que tu peux y aller sans risque, c’est pas forcément ma lecture de l’année mais il y a chez l’autrice un petit quelque chose d’un peu magique qui donne l’impression de lire un conte… sans que c’en soit un, c’est dur à décrire mais j’ai vraiment bien aimé ♥

  1. Merci pour ce super bilan et encore bonne année à toi ! =D
    Les livres de Scott McCloud sont sur ma liste depuis une éternité, je suis ravie de voir qu’ils sont chouettes et faut que je me lance…
    Merci pour tous ces liens, ça promet des lectures fort intéressantes ;)

    • Merci à toi pour ce commentaire et encore bonne année :D
      Je n’ai lu que L’art invisible pour l’instant mais je dois dire que je recommande très fortement, maintenant il faudrait que je lise un peu de fiction de McCloud aussi !
      Bonne lecture :)

  2. Cet article est mIlle fois trop cool pour n’être lu qu’une fois.
    Honnêtement je suis tellement empouvoirée par toutes les références que tu proposes. Merci mille fois (et en plus je suis toute émue que tu parles de mon calendrier. Merci tout doux).
    Demain à la pause lecture ça sera tous les articles que tu link ici !

    • Wouaw, ce commentaire est mille fois trop adorable ♥ *fond d’émotion*
      Ton calendrier devait absolument être là voyons, c’était un tel plaisir de retrouver chaque jour une vidéo toute douce pour bien commencer la journée ! Je ne souhaite que ça à toutes les personnes qui l’auraient raté et qui le rattraperaient maintenant.
      Et pour les ref, je suis absolument ravie que tu aies trouvé là des choses qui t’intéressent, j’espère que tu seras toujours aussi enthousiaste après ta pause lecture haha Et en attendant je te souhaite de tout coeur une très jolie année 2018, pleine de belles lectures et de feminist power \o/

    • Merci beaucoup ! Je n’en ai pas le mérite, c’est un format de la géniale Lupiot du blog Allez vous faire lire, mais je dois dire que j’aime beaucoup ce format moi aussi *-*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.