[critique] yianna – tome 1, de manon samson

Bonjour à tous !

Quelle chouette surprise que ce premier tome de la trilogie Yianna ! Et pourtant, je dois vous avouer que quand Louis, des éditions LouD, me l’a envoyé, je n’étais pas tout à fait convaincue. J’avais vu passer le livre sur les réseaux sociaux, et j’en avais retenu une idée certes assez réductrice : pour moi, Le secret des Yiaras, de Manon Samson, était un « roman avec des extraterrestres », et je ne savais pas vraiment à quoi m’en tenir. Cependant, je suis bien contente d’avoir tenté le coup quand même parce que ce livre, en plus de m’avoir transportée dans l’univers de l’auteure, ne ressemble à rien de ce que j’ai pu lire avant.

[Lorsqu’Emmy monte dans l’avion en direction du Brésil pour le poste de ses rêves, elle est loin d’imaginer qu’elle n’atteindra jamais sa destination. Les événements qui surviennent alors dépassent l’entendement… Emmy vit un cauchemar les yeux ouverts. Avec des milliers de personnes, elle est emmenée malgré elle dans un autre univers, un univers où ce ne sont pas les humains qui commandent. Prisonnière, soumise, malmenée, elle devra se battre pour survivre sur cette étrange et mystérieuse planète nommée Yianna.]

J’appréhendais au début de découvrir un univers bancal, ou trop artificiel. Que de médisance ! En fait, Manon Samson a réussi en l’espace d’un ou deux chapitres à me faire accepter sans souci la planète Yianna et ses habitants, et à faire surgir devant mes yeux ce monde surprenant, avec ses couleurs et ses coutumes… au final pas si différentes des nôtres. En effet, les habitants de Yianna ressemblent beaucoup aux humains, dans leur aspect mais aussi dans leur façon de vivre (ils ont notament des équivalents de la voiture, de la télé, du téléphone…). Si j’ai trouvé cela un peu « facile » dans un premier temps, je me suis laissée convaincre (je suis bon public) par l’explication simple mais efficace de l’auteure : après tout, toute civilisation arrive probablement à un point où elle requiert ce niveau de « confort », en passant par des technologies variées.

Le secret des Yiaras aborde des sujets divers et complexes – altérité, protection de l’environnement, maltraitance, esclavage, respect… – sans jamais tout simplifier, avec une profondeur bienvenue. Le personnage d’Emmy s’est révélé au fil des pages très attachant ; j’ai d’ailleurs particulièrement apprécié sa combativité, même dans les pires moments, et son courage. D’emblée sympathique, elle se retrouve de plus nimbée d’une certaine aura de mystère au fur et à mesure que l’intrigue avance (elle est remarquée par les autres personnages comme à part, fréquente les hautes sphères de la société yiara…). Sans être trop parfaite, Emmy est un personnage que l’on aime suivre – ce qui est le cas aussi (heureusement) pour d’autres protagonistes de l’histoire, notamment Aslon, un Yiara qui devient l’ami d’Emmy, ou Evy, une autre humaine.

La plume de Manon Samson est assez simple, efficace, et parvient à nous immerger complètement dans le ressenti d’Emmy par le biais d’un récit à la première personne naturel. Le découpage de ce premier tome est à mon sens particulièrement réussi : assez long, cet opus parvient à présenter l’univers créé par l’auteure de façon à ce qu’on puisse bien se le représenter, tout en proposant une intrigue autonome qui ouvre sur la suite par quelques indices. Si une ou deux scènes m’ont parues un peu moins fluides que le reste du roman, l’ensemble est cohérent, intéressant, avec juste ce qu’il faut de péripéties pour maintenir l’attention du lecteur du début à la fin. J’ai d’ailleurs lu presque d’une traite la deuxième partie du roman, impatiente de connaître la suite. Ma conclusion ? Le secret des Yiaras, sans être un coup de coeur, a été une bien bonne lecture pour moi : n’hésitez pas à vous laisser tenter si le résumé vous intrigue !

> SAMSON, Manon – Yianna, tome 1 : Le secret des Yiaras – Éditions LouD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.