[bilan] mai 2017

Salut le monde !

Nous voici en juin, déjà, et je vais enfin redevenir active sur ce blog ! Sisi. Promis. Mais bon, après tant de temps passé à temporiser, il faudrait voir à ne pas reprendre trop violemment : c’est pourquoi on va partir sur un gentil bilan, à partir du format de Lupiot d’Allez vous faire lire, « C’est le premier, je balance tout » (toujours pas au courant ? file te renseigner sur son superbe blog, espèce de chenapan). C’est parti !

¤ mes lectures du mois : tops et flops ¤

Ce mois-ci, j’ai lu quelque chose comme 9 livres. 9 livres, majoritairement des « meh » et pas de vrai flop, mais… un coup de coeur ! Ou plutôt 3, car il s’agit des trois premiers tomes d’une tétralogie, ils vont ensemble et m’ont complètement conquise. Je vais donc vous parler de *suspense* :

Une île trop loin d’Annika Thor - Le blog de Violette  51EF2D0GPCL._SX263_BO1,204,203,200_.jpg (265×473)  

+ Une île trop loin, d’Annika Thor, et les deux tomes suivants (L’étang aux nénuphars et Les profondeurs de la mer) : une histoire toute simple, portée par une plume sans fioritures et mettant en scène des personnages profondément attachants – l’histoire de Steffi et de sa petite soeur Nelli, juives en 1939, qui doivent quitter leurs parents et leur ville natale de Vienne pour aller se réfugier en Suède. Projetées dans un pays qui leur est totalement inconnu, elles vont devoir reconstruire leur vie là-bas, sur une petite île qui leur semble au bout du monde. Un crush littéraire inattendu, qui m’a comme qui dirait redonné l’envie de lire, un peu perdue ces temps derniers. (et par ailleurs, pour l’anecdote, je suis très embêtée parce que j’ai acheté ces livres dans une vente de médiathèque, et je n’ai que les trois premiers… je veux la suite bouhou)

¤ les lectures des collègues blogueurs : mes chroniques coups de coeur ¤

Niveau chroniques des copinautes j’ai pu lire pas mal d’articles ce mois-ci, et notamment :
¤ l’intéressante réflexion de L’oiseau lit sur la BD jeunesse et la question du genre (basée sur Bichon de David Gilson).
¤ le captivant retour de La Faquinade sur les Chroniques des Nouveaux Mondes de Jean-Marc Ligny.
¤ le pourquoi du comment de la déception de Charlotte, de Ulostcontrol, par rapport à un recueil de poésie que je vois partout et qui me fait pourtant bien envie (Milk and Honey de Rupi Kaur).
¤ la longue chronique de l’Ourse Bibliophile sur Les désastreuses aventures des Orphelins Baudelaire, qui m’a donné envie de relire (encore une fois) cette série que j’affectionne tant (et qui a donné une adaptation Netflix ca-non-nis-si-me, oui, à ce point).

[Accordé]

¤ et enfin le Lire autrement de Bookowlic sur La nuit des pantins, une BD musicale qui m’a mis des étoiles dans les yeux rien qu’à l’imaginer. À noter que cette série d’articles de Bookowlic, qui donne des idées de lecture alternatives, est tout bonnement top et garantie 100% découvertes.

¤ et sinon, qu’est-ce que j’ai vu ailleurs sur les internets ? ¤

J’ai vu… une excellente nouvelle ! En effet, attention, attention, Fémini-books revient ! Je répète, Fémini-books revient ! Que faites-vous encore là, go sur Youtube pour suivre la playlist voyons. Ayant proposé en mars dernier un mois de vidéos mêlant féminisme et littérature, le projet d’Opalyne revient pour juin (que de joie), et ça commence dès aujourd’hui avec une présentation du comics Bitch Planet, reflet parfois malheureusement criant de notre société. Allez allez braves gens, on fonce.

Et sinon, j’ai vu deux-trois autres petites choses :
¤ cette vidéo hallucinante qui raconte bien simplement TOUTE l’histoire du MONDE (oklm quoi).
¤ un « guide du débutant » de la très chouette booktubeuse Ariel Bissett pour parler environnement et éthique et réfléchir à comment améliorer sa façon d’agir au quotidien.
¤ la chronique de Echos de Mots qui m’a donné envie de découvrir Anne with an E, l’adaptation Netflix d’Anne et la maison aux pignons verts.
¤ et pour bien finir, le Point Culture de LinksTheSun sur les figures de style.

¤ congratulations moi-même : ce que j’ai fait de cool en mai ¤

J’ai… profité de mes amis, je dirais. Je n’ai pas fait grand chose d’exceptionnel ce mois-ci, parce que j’étais plutôt occupée, mais j’ai aussi su garder du temps pour passer de bons moments avec les gens que j’aime (j’ai même été jusqu’en Belgique pour ça, qu’est-ce qu’on ne ferait pas je vous jure !). Et ça c’est déjà plutôt cool, non ? (il en faut peu pour être heureux)

Et sur ce, je file vers juin en vous laissant avec des bisous, et aussi avec de jolis mots de Keny Arkana : Dernière génération à pouvoir tout changer / La vie est avec nous n’aie pas peur du danger / Alors levons nos voix, pour ne plus oublier / Bout de poussière d’étoile, qu’attends-tu pour briller ? 

2 Comments

  1. Merci beaucoup d’avoir cité mon interminable article ! Ça me touche vraiment (et ça me surprend aussi toujours de voir mon nom quelque part ^^) ! Les Orphelins Baudelaire décidément… ♥ Vivement la suite de la série !
    Je découvre plein de liens grâce à ton bilan, il va me falloir trois jours pour arriver à tout regarder. ^^
    C’est bien de profiter de ces amis. Pas besoin de faire des choses exceptionnelles tous les mois.
    Beau mois de juin à toi !

    • Mais de rien, c’est mérité voyons ! Je ne me manifeste pas souvent en commentaires mais j’aime beaucoup lire tes articles :) Et oui je veux tellement la suite de cette série, elle m’a bluffée ♥ Haha le but c’est que les gens passent leur vie à découvrir des choses non ? J’ai toujours envie de partager trop de choses je crois, mais en même temps ce serait trop dommage que les gens passent à côté… :’D
      Oui c’est ce que je me suis dit aussi. J’ai pas eu beaucoup de temps mais je l’ai rentabilisé, c’était chouette. Merci, plein de soleil sur toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *