[bilan] janvier 2018

Salut le monde !

Bon. Oui, deux bilans de suite. Grosse activité sur ce blog, n’est-ce pas ? *file se cacher*
Non, sincèrement, j’en suis bien navrée mais ma vie est tellement trop chargée (mais chouettement chargée, hein) en ce moment que je n’ai juste ni le temps ni l’envie de me poser pour écrire. Oui, moi aussi je trouve ça malheureux, espérons que ça ira mieux en février (je ne promets plus rien, chat échaudé craint l’eau froide toussa) ! Bon point cependant, j’ai quand même quelques petites choses à vous raconter : on y va ?
(et merci de rester dans les parages hein, malgré ma régulière irrégularité)

¤ mes lectures du mois : tops et flops ¤

Remember moi en janvier ? « Allez, à partir du prochain bilan je ferai peut-être l’effort de faire une jolie mosaïque avec les livres en question » , disais-je.

Hm, oups ? On dit le mois prochain ? Et en attendant, vous pouvez comme d’hab retrouver ici le détail de mes 19 lectures (moins quelques unes dont je ne peux pas encore vous parler, parce que je les ai faites dans le cadre de mon stage en édition et que les livres ne sont pas encore sortis huhu).

Couverture du livre : Collaboration Horizontale    Couverture du livre : La Déroute

+ Collaboration horizontale de Navie et Carole Maurel : cette BD, j’ai su que j’allais l’aimer dès les premières planches et ça n’a pas raté : le trait de Navie, la délicatesse et la justesse de l’ambiance qui se dégage des pages, la richesse des personnages… tout m’a plu, tout m’a emportée, et mon petit coeur s’est fêlé en arrivant à la fin. Bingo !
+ La déroute de Melvin Burgess : un tout autre genre avec ce roman coup de poing, intense, haletant et terriblement prenant. C’est le genre de livre qui t’embarque avec ses personnages, qui te fait te poser plein de questions mais ne te laisse pas – comme il ne laisse pas aux héros – le temps d’y réfléchir pour faire les bons choix, trouver la bonne solution. Résultat, ça se bouscule, ça va trop vite, et tu es tellement au même niveau que les personnages que tu ne peux que les comprendre et t’y reconnaître – et ça c’est fort.

Couverture du livre : La Reine des heures  J'irai au pays des licornes | Livraddict  

Mention spéciale à Jean-François Chabas pour La Reine des Heures et J’irai au Pays des Licornes : même si je n’ai pas eu de crush sur ces histoires, j’ai découvert là une plume qui me parle énormément. Affaire à suivre !

Contes des mers du Sud de Jack London : n’étant pas spécialement fan de Jack London, je n’attendais pas grand chose de ces nouvelles et je ne suis donc pas déçue de les avoir trouvées longuettes et pas follement intéressantes. Mais bon, une bonne surprise, ça aurait été pas mal !

¤ les lectures des collègues blogueurs : mes chroniques coups de coeur ¤

Ce mois-ci, j’ai un peu moins suivi la blogo que d’habitude, mais j’ai quand même pu apprécier :

    Couverture du livre : Goupil ou face

¤ la critique enthousiaste et engagée de La Locataire de Wildfell Hall d’Anne Brontë par Anne de Textualités, qui a su me donner très envie de découvrir ce classique un peu délaissé.
¤ la très intéressante critique de Pauline des Histoires vermoulues sur Je suis un chat de Natsume Sôseki, dans laquelle elle en profite pour s’interroger : peut-on vraiment distinguer l’oeuvre de son auteur ?
¤ la chronique de Marmotine sur Chaussettes et chocolat à propos de Goupil ou face de Lou Lubie, une BD sur la cyclothymie que j’avais déjà repérée (plusieurs fois) et que j’ai définitivement très envie de lire.

¤ et sinon, qu’est-ce que j’ai vu ailleurs sur les internets ? ¤

Allez, ce mois-ci sera un bébé bilan de liens, disons (bon c’est parce qu’en fait tout ce que je voulais lire en janvier est encore dans mon Instapaper en train d’attendre que j’aie le temps).

¤ un article de Lili Loofbourow joyeusement intitulé The female price of male pleasure, qui parle (entre autres) de sexualité féminine et du fait que ça ne choque personne que d’après la recherche, une bonne partie de jambes en l’air pour une femme c’en est une pendant laquelle elle n’a pas mal (alors qu’avoir peur de souffrir pendant l’amour ne viendrait même pas à l’esprit d’un homme).
¤ cet article de Madmoizelle sur la jeune et inspirante Jade Hameister, qui bouffe du macho au petit déjeuner et enchaîne tranquillement avec une petite rando au Pôle Sud. Du coup ça m’a donné très envie de regarder son TED Talk, je mets ça au programme.
¤ une grosse claque avec la campagne d’Amnesty International et cette vidéo qui présente l’expérience sous hypnose de 5 volontaires belges auxquels on a fait vivre le parcours d’une réfugiée syrienne. Attention, fortes chances que ça ne vous laisse pas indemnes.

¤ congratulations moi-même : ce que j’ai fait de cool en janvier ¤

Et now, explication ! En fait, si je n’ai pas eu le temps de faire un joli et rebondi C’est le 1er, c’est parce que je suis maintenant… PARISIENNE (et les Parisiens n’ont jamais l’time c’est bien connu). Enfin, c’est plus exactement parce que j’ai enfin commencé mon stage en édition au pôle jeunesse d’Edi8, et que c’est merveilleusement prenant ! J’aime beaucoup beaucoup, et je suis donc très contente à l’avance des six mois à venir – et de mon mois de janvier. Prochaine étape ? faire ma touriste et aller visiter tous les musées de Paris !

Et sur ce, je vous laisse sur un tout petit bout de chanson qui me fait sourire jusqu’aux oreilles chaque fois que je l’entends, en vous souhaitant un très joli mois de février à tou·te·s ☼
« Remember this too, in this whole wide world there’s no one like you » (oui il m’en faut peu, mais en fait c’est l’occasion de vous parler de la série animée Steven Universe dont c’est extrait et qui est officiellement la chose la plus positive et juste et enthousiasmante que j’ai pu voir cette année, j’en suis à la saison 2 et je la savoure).

8 Comments

  1. Hé ! Chouette bilan ! collaboration horizontale me fait de l’œil depuis un moment, comme quoi c’est un échange de bon procédé ! Et file vite lire Goupil ou face, c’est un régal pour les yeux et pour le cerveau ! En plus, il se dévore super facilement tellement c’est bien expliqué et au format idéal ;-)
    Félicitations pour ton stage :O chez Edi8 c’est super ! Tiens nous au courant de tes projets, si c’est possible ^^ (secret pro oblige je sais bien) des bises !

    • Hé, merci ♡ Si je le vois en bibliothèque je n’hésiterai pas pour Goupil ou face ! Et pour les projets j’en parlerai ptet à la fin de mon stage, et les bouquins sortiront dans les mois qui viennent donc vous les verrez sûrement passer héhé

  2. J’ai aussi beaucoup aimé l’article de Pauline, son éclairage sur l’auteur est plus qu’intéressant.
    Félicitations pour ton stage et le plaisir que tu y prends :)

    • Elle fait toujours des articles très chouettes, et j’avoue que celui-ci permettait de soulever une question fort intéressante !
      Merci <3

  3. Je suis un petit escargot qui rattrape son flux d’articles à lire leeeentement donc trente ans après : merci pour la mention !!! J’avais un peu peur en publiant cet article en plus (qu’il soit trop bête, mal exprimé…) donc je suis vraiment heureuse/soulagée de voir qu’il t’a intéressée :)

    J’avais lu Melvin Burgess avec Junk il y a pas mal d’années et ça m’avait bien tourneboulée, mais je n’avais jamais regardé si l’auteur avait écrit autre chose ! Je mets sur ma liste d’envie :3
    Pour Jack London, tu as lu lesquels ? J’avais accroché sans plus à ce que j’avais lu de lui avant d’être complètement passionnée par Martin Eden, on sait jamais peut-être que celui-ci te plaira plus :)

    Goupil ou Face est vraiment chouette, c’est tellement bien expliqué que ça donne envie de le voir dans tous les CDI !

    Bon, et puis surtout : félicitations pour ton stage ♥

    • Mrr, merci à toi ♥
      J’avais déjà lu d’autres Melvin Burgess, c’est un peu une valeur sûr du rayon ado : Junk, Lady, Nicholas Dane… ces trois-là m’avaient moyen plu, mais j’avais été très marquée par Le visage de Sara si tu veux une petite reco pour te relancer dedans ;)
      Pour Jack London, j’ai lu Croc Blanc et L’appel de la forêt, et j’en déduis que les histoires de chiens-loups c’est pas ma came haha Par contre Martin Eden est totalement sur ma liste depuis la vidéo pleine d’amour de Lemon June ♥ J’ai bon espoir qu’avec un héros humain et une histoire plus proche de ce qui me plaît j’accroche plus !
      Et mercii pour le stage, c’est toujours trop bien je suis super contente :3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *