[bilan] avril-mai 2018

Salut le monde !

Oui, oups, j’ai un peu raté un mois, non on n’a rien vu lalala. Du coup, combo ce mois-ci avec un récap d’avril et mai (j’ai moins lu que d’habitude donc on est sur un nombre de livres raisonnable quand même) et quelques petits liens comme on aime. Comme d’habitude, on s’inspire de Lupiot et de son C’est le 1er, je balance tout, on renoue avec un rythme normal et let’s go !

¤ mes lectures du mois : tops et flops ¤

Sur ces deux mois, j’ai lu 20 livres (+ j’ai relu les deux tomes des Culottées de Pénélope Bagieu) et le verdict, c’est que je me rends compte a posteriori qu’avril a vraiment été top ! Beaucoup de très bonnes lectures, avec des styles variés et des histoires marquantes – en comparaison, mai ne tient pas trop la route, j’avoue. Plus en détail, ça donne ça :

    

+ La tribu de l’asphalte de Morton Rhue : un roman coup de poing et une galerie de personnages inoubliables pour un sujet dont on ne parle pas assez : les jeunes qui vivent aujourd’hui dans les rues des grandes villes, oublié·e·s du reste du monde. À lire de toute urgence pour penser le monde autrement.
+ Alex et le trésor de Wigpowder d’Adrienne Cress : une de mes lectures les plus réjouissantes de ces derniers mois, avec une histoire de pirates loufoque et surprenante, une héroïne cool et débrouillarde et une narratrice qui dégomme le 4ème mur.
+ Alice in Mechaland de Hambuck : un manga hyper satisfaisant qui m’a retourné le cerveau en remixant Alice au pays des merveilles et Le Magicien d’Oz, avec de la baston, un gros retournement de situation inattendu et un récit qui tient en un tome pour avoir toute l’histoire d’un coup. Top !

    

Le Mont des Brumes, tome 1 de Susan Schade et Jon Buller : une petite déception, non parce que l’histoire en elle-même est à jeter mais simplement parce que j’ai
Retour à zéro de Laurent Bourlaud et Thierry Smolderen : même type de déception que pour le livre précédent avec cette BD aux graphismes fous, mais au récit trop rapide pour que l’on puisse apprécier pleinement les rebondissements de l’intrigue, pourtant prometteuse.
Dresseuses de monstres, tome 1 de Mujirushi Shimazaki : un manga certes sympathique avec ses gros monstres à la Godzilla, mais qui m’a semblé ma foi fort oubliable.

¤ les lectures des collègues blogueurs : mes chroniques coups de coeur ¤

https://i2.wp.com/images-eu.ssl-images-amazon.com/images/I/51JeH-xd2dL._SX195_.jpg?resize=138%2C220&ssl=1  Résultat de recherche d'images pour "small great things"  https://i0.wp.com/p7.storage.canalblog.com/74/20/192400/117405920_o.jpg?resize=159%2C220

¤ la chronique pleine de verve du Charmant petit monstre (ça envoie du lourd attention) sur Les Cancres de Rousseau d’Insa Sané.
¤ la surpuissante chronique de Mille petits riens de Jodi Picoult par Déjeuner sous la pluie.
¤ la recommandation girl power d’Arcanes ouvertes, Princesse Henriette : Hamster au bois mordant d’Ursula Vernon.

Résultat de recherche d'images pour "ne suis je pas une femme"  shonen-note-1-kodansha-2  71w-l2z2SqL

¤ les chroniques de Pauline d’Histoires vermoulues, qui en mars a concentré en deux articles 3 romans, 5 essais et une BD autobiographique féministes à découvrir.
¤ l’article de Jagaimanga sur ces mangas qu’il voudrait voir paraître en France, pour un petit aperçu de ce qui se fait en matière de mangas et pour une petite réflexion en filigrane sur les politiques éditoriales dans le domaine en France.
¤ et enfin l’avis fort engageant de Face de citrouille sur Libération, le nouveau Patrick Ness.

¤ et sinon, qu’est-ce que j’ai vu ailleurs sur les internets ? ¤

https://i2.wp.com/yt3.ggpht.com/-OSklnG4rp0s/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAAAAA/4LWiECacfSw/s288-mo-c-c0xffffffff-rj-k-no/photo.jpg?resize=180%2C180&ssl=1  https://i1.wp.com/pbs.twimg.com/profile_images/476712275886080000/t7eABmET_400x400.jpeg?resize=180%2C180&ssl=1  https://i2.wp.com/yt3.ggpht.com/-EoepR9W7O3Y/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAAAAA/Z4MCVTV6mVM/s288-mo-c-c0xffffffff-rj-k-no/photo.jpg?resize=180%2C180&ssl=1

¤ la vidéo toute douce de Maud Bettina-Marie sur la bienveillance et comment elle peut changer le monde.
¤ le passionnant compte-rendu par Fille d’album de sa table-ronde sur la lutte contre les stéréotypes de genre en bibliothèque.
¤ ma nouvelle chaîne préf en matière de jeux vidéo, celle de Jimmy Whetzel (ici sa vidéo sur Pokémon Sun/Moon pour l’exemple).

¤ l’article plein de bonnes idées de Camille chez Et pourquoi pas Coline, pour s’habiller éthique… sans y laisser un SMIC + dans le même mood, une réflexion sur la possibilité d’allier mass-market et éthique.
¤ la BD de Marine Spaak pour Femmes Plurielles, sur le diktat du beauté = souffrance.
¤ la BD d’Anna sur Bande de Déchets, pour parler du bashing qui touche les personnes mauvaises en orthographe et de pourquoi c’est vraiment encore plus nul qu’on peut se l’imaginer (et je dis ça en tant que grammar nazi repentante).
¤ et parce qu’on ne lit jamais trop de BD engagée, celle d’Emma sur la grève des cheminots.

¤ congratulations moi-même : ce que j’ai fait de cool depuis fin mars ¤

J’ai bossé avec joie-bonheur, j’ai déménagé dans un nouvel appart qui est tout de suite devenu mon cocon contre la chaleur de l’été qui arrive, j’ai vu des amis, j’ai repris le sport au quotidien (et c’est trop bien, mon objectif actuel c’est le #JourneyToSplits et j’y crois), j’ai fait la Nuit des Musées au Palais de la Découverte, à écouter une conférence génialissime sur les maths  (ça faisait trois ans que je n’avais pas eu l’occasion de profiter de l’événement, et c’était trop bien), j’ai été témoin au mariage de ma meilleure amie (émotion coucou) et j’ai gagné une coupe de quidditch en ligne avec ma team. Oui, mes accomplissements ont été random pendant ces deux mois… et c’est d’autant plus cool, non ? J’espère que vous avez aussi profité, et que votre été s’annonce grandiose. Moi, je vais vous laisser pour aller me planquer à l’ombre et à l’abri de la pluie (la météo à Paris c’n’importe quoi je vous jure), et je vous dis au mois prochain ☼

Ah et je vous quitte avec non pas une citation mais avec une chanson, ma plus jolie découverte de mai : She de Jen Foster.

2 Comments

  1. « Surpuissante », oh là là comme t’y vas :D
    Je plussoie, il faut que tu lises « libération » de Patrick Ness !
    Et sinon, j’aime beaucoup Maud Bettina-Marie et il faut que j’aille jeter un oeil à la chaîne de Jimmy Whetzel !
    Passe un tout beau mois de juin :)

    • Ah bah ta chronique était très cool écoute, que veux-tu ! Et c’est tout à fait prévu de lire Libération, j’avais un peu peur de la partie « fantastique » mais je pense que je vais passer au-dessus de cette appréhension parce que bah, Patrick Ness quoi \o/
      Passe un beau mois de juin toi aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.