[bilan] août 2017

Salut le monde !

Malgré de gros problèmes d’ordi et peu de temps dispo, je suis très heureuse de vous annoncer que ce bilan EST SORTI DANS LES TEMPS. Contente. Bref, plus sérieusement, vous commencez à connaître la chanson : pour bien commencer le mois, revenons ensemble sur mes jolies découvertes d’août grâce au modèle du « C’est le 1er, je balance tout » de Lupiot d’Allez vous faire lire. En avant !

¤ mes lectures du mois : tops et flops ¤

J’ai lu 13 livres ce mois-ci, mois tranquille posey mais sans coup de coeur. En revanche, pour le top et le flop, c’est plutôt facile :

Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers par Sáenz    La Ballade de Pern, tome 7 : La dame aux dragons par McCaffrey

+ Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers de Benjamin Alire Saenz : une histoire touchante, inspirante, aux personnages profondément humains… et en plus de ça portée par une plume d’une douceur et d’une délicatesse que j’ai trouvées remarquables. Ça y est blogosphère, je comprends ton amour pour ce livre !
La Ballade de Pern de Anne McCaffrey : première fois que je suis autant déçue non par une histoire mais par une édition. Si ma mère ne m’avait pas vraiment branchée sur cette saga, j’aurais peut-être même déjà arrêté (j’en suis au tome 7) tant les coquilles, les erreurs de traduction (traduction un peu fadasse soit dit en passant) et les fautes d’orthographe sur les noms propres sont récurrentes et m’insupportent. Nul n’est parfait, mais pour cette version chez Presses Pocket on en est vraiment loin !

¤ les lectures des collègues blogueurs : mes chroniques coups de coeur ¤

Pour commencer cette rubrique, je tiens à vous parler d’une initiative à suivre de près en septembre : #RLN2017. Ce projet lancé par la très géniale (oui ça se dit) Pikobooks vise à faire vivre la rentrée littéraire sur Internet, autrement que simplement par la promo des plus grandes maisons d’édition. Avec ce hashtag, tout le monde est invité à poster ses critiques, ses coups de coeur, ses envies, et surtout à faire découvrir les sorties qui ne font pas la une mais qui méritent le détour. Bref, c’est une tellement bonne idée qu’il ne faut pas passer à côté ! Et d’ailleurs j’ai déjà vu quelques chroniques qui m’ont fort hypée, comme celle de L’horizon des mots sur le dernier Margaret Atwood (mais bon les chroniques de Lola me font souvent cet effet) ou celle de Piko sur Neverland de Timothée de Fombelle. Trop de qualité cette année c’est fou.

Si ça vous tente j’en profite pour poser ici ma wishlist de cette rentrée littéraire, qui est à dérouler à partir de ce tweet (oui l’auto-promo c’est le mal) :

Dans un second temps, j’ai lu une quantité affolante de très sympathiques articles littéraires ce mois-ci :

Songe à la douceur | Éditions Sarbacane    La Voleuse de livres - Markus Zusak - Babelio  Île au trésor

¤ la critique de Songe à la douceur de Clémentine Beauvais par Un charmant petit monstre, si dynamique et enthousiaste que j’en suis sortie bondissante d’envie d’en lire plus (ce que j’ai fait avec ses moult chroniques de ce mois-ci, et comme toujours sa plume toute en simplicité et en humour a fait mouche).
¤ l’instructive rétrospective d’une lectrice de romance d’Artemissia sur Songe d’une nuit d’été, avec plein d’amour de la lecture dedans, et aussi des infos sur un genre parfois un peu maltraité.
¤ la critique de BiblioTaverne dans le cadre de BBenLivre Le OFF (plus d’infos ici, à la fin de l’article), où elle parle avec tendresse et un entrain contagieux d’albums pour les tout-petits.
¤ le deuxième épisode d’Austra’littérature chez bouquinetathérapie, que du bon dans ce concept, allez on ouvre ses horizons littéraires go go go (et pour encore plus d’Australie dans ta vie, le premier article est ici).
¤ et dans le genre liste de recommandations qui gère, je vous propose pour terminer celle d’Histoires vermoulues sur le thème de la piraterie, ça envoie du lourd promis. Vous ne me croyez pas ? Bah regardez un peu cette intro :

Oyez moussaillons !

Aujourd’hui, partons voguer sur frégates et galions aux côtés de compagnons d’infortune fort peu recommandables mais ô combien envoûtants : les corsaires, flibustiers, forbans, boucaniers, brigands et canailles, ruffians et voleurs, bref, les pirates !
Il y a de l’aventure pour tous les goûts, que vous préfériez naviguer les océans accompagnés des plus fameux écumeurs historiques ou côtoyer fantômes, zombies à travers des mers tumultueuses et inconnues.

Alors préparez les bouteilles de rhum (si vous êtes majeur)(avec modération)(mais je suis pas ta mère moussaillon) et rejoignez moi en clandestin dans les cales de fameux trois mats fins comme des oiseaux, hisse et oh ! © Histoires vermoulues

¤ et sinon, qu’est-ce que j’ai vu ailleurs sur les internets ? ¤

J’en ai vu des choses sur les internets ce mois-ci ! Et des choses cool en plus, alors on y va tout de suite :

Comic Whales 🐋  Dans un recoin de ce monde, tome 2: 9782505018247: Amazon.com: Books  

¤ le club de lecture Comic Whales monté par les fabuleuses Sita et Schausette, dans lequel ça va parler BDs et comics. D’ailleurs pour la première lecture qui animera ce mois de septembre c’est le comics de super-héroïne Faith qui a été choisi, et ça promet !
¤ un peu de littérature étrangère avec cette infographie badass de Global English Editing qui présente moult (mais vraiment moult) idées de lectures autour du monde.
¤ la chronique envoûtante de Néant Vert sur le film Dans un recoin de ce monde (qui du coup m’a l’air magnifiquement bien).
¤ le très complet et très intéressant article de La petite créature sur sa réconciliation avec l’animation japonaise, c’est beau de rédécouvrir quelque chose qu’on pensait ne pas aimer, moi je dis un gros pouce en l’air pour cette tentative réussie (et en plus y a du Mamoru Hosoda dans cette histoire).

Et comme toujours la rubrique féministe :

couverture du livre L'Art de la joie  Simone de Beauvoir, une jeune fille qui dérange | Livraddict  beaute fatale mona chollet ‹ Ca se saurait

¤ la sélection de quatre livres féministes de Marinette avec le pourquoi du comment ils sont bien (spoiler alert : ça donne sacrément envie de les découvrir).
¤ deux autres critiques littéraires sur deux livres qui me font très envie : celle d’Acciolivres sur la bande dessinée Simone de Beauvoir, une jeune fille qui dérange et celle de Des livres et les mots sur l’essai Beauté fatale de Mona Chollet.
¤ la très bonne vidéo de l’excellente Meryl de Par Où Commencer ? sur le consentement, qui part du cas des campus américains pour développer une réflexion bien intéressante.
¤ l’article percutant de Titiou Lecoq pour Slate, intitulé « En France, on meurt parce qu’on est une femme » et à lire de toute urgence.
¤ et enfin l’article de Buffy Mars sur le manspreading et le harcèlement de rue, appuyé par des recherches en sociologie urbaine qui m’ont fortement intriguée (je ne savais pas que ça existait, mais ça a l’air plutôt cool).

¤ congratulations moi-même : ce que j’ai fait de cool en août ¤

Je suis tout particulièrement contente de mon mois d’août, qui a été intense mais productif. En vrac, j’ai : passé un très bon mois de coloc avec une amie et revu des amies que je n’ai et n’aurai pas beaucoup l’occasion de voir avant longtemps / participé à BBenLivre Le OFF, un plaisir en plus d’un honneur / et surtout j’ai rejoint comme en 2016 et en 2015 l’équipe d’organisation du salon du livre Livres en Vignes (ça va être vraiment bien, c’est fin septembre en Bourgogne si vous êtes dans le coin).

Pour entamer septembre en musique, je vous propose ces quelques lignes de New York City de Among Savages, et en attendant le mois prochain je vous envoie des bisous ♪

What is it worth, what is it worth
Have you given up on freedom
You spent your life earning the keys to set you free
When you were free all along

10 Comments

  1. Moi qui ai grave galéré à lire tout l’été, je reste baba devant tes 13 livres lus en un seul mois !
    Et en grande fan de L’Île au trésor, j’avoue que l’intro d’Histoires Vermoulues m’a vendu du rêve ; j’ai cliqué pour lire la suite direct et j’adore^^

    • Oh c’est surtout grâce à La Ballade de Pern et ses moult tomes ! Et je dois carburer, on me les a prêtés avec la saga SF Ténébreuse donc je voudrais les finir pour passer à autre chose. Notamment la rentrée littéraire dont j’ai récupéré quelques petits livres, et mes livres de biblio et… au secours je ne peux plus avoir de vie sociale jusqu’à l’année prochaine :’)
      Ouii t’as vu cette intro m’a totalement accrochée (en même temps c’était déjà plus ou moins foutu quand j’ai vu que ça parlait pirates mais bon haha) ! Contente que tu aies trouvé quelque chose qui te plaît <3

  2. Hello hello Marie,

    Comme d’habitude je passe plus d’une heure à lire ton « C’est le premier, je balance tout » parce que y a tellement de liens que comme une dingue je clique partout et je me disperse dans les 4 coins de la planète Internet !
    J’ai enfin retrouvé mon chemin et je vais pouvoir te remercier encore une fois pour toutes ses découvertes. Notamment le #RLN2017 qui m’intéresse énormément car je n’ai pas encore mis le nez dans cette rentrée (oulalala la mauvaise libraire que je fais !) . J’adore également l’idée de l’article sur la piraterie en littérature. Évidemment, ma catégorie préférée, celle qui fait battre mon petit cœur de militante, c’est celle dédiée au féminisme. Je viens de regarder la vidéo de Marinette avec ses recommandations féministes, les résumés sont superbes !

    Enfin, je te remercie grandement de ton intérêt pour mes articles sur l’Austra’littérature et le partage ! <3

    • Hello hello ♡ Ca me fait tellement plaisir que ces liens t’intriguent et t’intéressent ! Je dois dire que je passe tout mon temps à me perdre dans les méandres d’internet, donc c’est cool si tu viens me tenir compagnie dans cette activité hautement chronophage mais tellement satisfaisante :p
      J’ai été hyper enthousiasmée par la RLN2017, d’habitude je ne fais pas du tout gaffe à cet événement mais cette année j’ai été prise d’une pure frénésie haha J’ai épluché des listes et des listes de maisons d’édition pour ne rien rater dans ma sélection, c’était très passionnant tout ça !
      Je ne pouvais pas passer à côté d’Austra’littérature, c’est totalement dans ma thématique alors si ça peut intéresser les lecteurs en plus moi je dis oui ♡
      À bientôt dans les confins d’Internet !

  3. Merci merci pour la mention, j’ai limite envie d’encadrer tes mots quelque part, ça me fait trop plaisir ♥
    Ouch, dur l’édition du Vol du Dragon, le truc qui sort tout de suite du récit…

    Et j’ai adoré l’article sur la romance (et voir les évolutions de couvertures, même si j’avoue que j’aime bien les vieilles éditions bien kitsch et rigolotes), merci de la découverte !
    Pouce en l’air aussi pour la blogueuse qui s’est réconciliée avec l’animation japonaise (et j’avoue que je la comprend, voir Chihiro et Mononoké enfant c’est quand même gage de quelques cauchemars… j’avais adoré ces films en allant les voir au cinéma à l’époque mais ils m’avaient terrifiée !)
    L’article de Buffy Mars est top, et la sociologie urbaine c’est une branche passionnante de la socio. J’en ai fait un peu en cours et ça avait été une révélation.

    Merci pour toutes les découvertes ♥

    • Oups oups oups, j’étais persuadée de t’avoir répondu désolée ! Mih merci à toi pour ta passion et ta plume qui donnent des articles aussi intéressants ♥
      Oui pour le Vol du Dragon c’était vraiment rageant, heureusement maintenant j’ai fini la série \o/ J’en ai une autre des mêmes éditions avec ENCORE PLUS de tomes, j’espère vraiment que le travail éditorial sera potable cette fois…
      Je suis hyper contente que tu aies fait autant de jolies découvertes dans cet article, merci de ta curiosité ! J’ai un souvenir très flou d’avoir regardé Mononoké en classe en CM2 (?) mais c’est hyper vague et je crois que justement j’avais pas regardé jusqu’au bout haha Et pour le coup Chihiro je l’ai vu une fois assez jeune et une autre fois assez récemment, et j’étais choquée de voir à quel point le film était perché et même glauque ! Je me souvenais juste du gentil monsieur-dragon dont j’étais tombée totalement amoureuse petite ♥

  4. Ah ce n’est pas que dans ma tête alors pour les Anne McCaffrey ! J’ai lu deux tomes et j’ai lâché car c’était insupportable….
    Tu sais s’il existe d’autres versions ?

    • Aucune idée pour les autres versions, mais je viens de terminer la série et GOSH J’EN POUVAIS PLUS. J’ai même râlé sur Twitter tellement j’étais agacée haha C’est vraiment rageant : au final je suis un peu mitigée sur le fond (l’histoire est prenante, les personnages attachants et originaux, mais en même y a un vieux fond de sexisme dans tout l’univers qui me laisse un goût amer), mais j’aurais tellement aimé pouvoir le juger sans être autant marquée par la forme !

  5. Oh la vache La Voleuse de livres ! Ça fait tellement longtemps que je l’ai dans la PAL qu’il a certainement du se fuser avec le bois de mon étagère. Merci pour le rappel, faut que je le sorte immédiatement !!
    Et je suis ravie de t’avoir donné envie pour Songe à la douceur !
    Bon mois de septembre ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *