[aparté] youtube au féminin #2

Salut le monde !

Me revoilà, petit internaute curieux, pour te proposer la suite de cet article : ça va parler comme dans le #1 de Youtube, des Internettes, et surtout de créatrices de contenus pas assez connues qui méritent ton attention. Pour rappel, Les Internettes est une asso qui a pour but d’encourager les vidéastes féminines à créer sur les internets, et qui a à coeur de relayer et faire connaître leur travail. Si tout ça te fait autant plaisir qu’à moi, alors on enchaîne !

Dans la première partie, j’ai réussi à plus ou moins regrouper les cinq chaînes que je voulais présenter autour d’un thème, arts et culture. Le problème avec cette merveilleuse organisation c’est que du coup les cinq autres que je compte mettre en avant ici ne vont pas forcément ensemble : je te laisse donc découvrir avec fierté ma catégorie… random.

[what the lady said – pas ma faute aussi si y a un max de variété]

PS : je refais mon petit disclaimer de la première partie au cas où. J’ai (un tout petit peu) hésité avant de faire ces articles car que je me suis demandé si mettre en avant ces vidéastes en accentuant à ce point le fait que ce soit des femmes ne pourrait pas être vu par certains comme du sexisme inversé (toi-même tu sais faut toujours prendre des pincettes). Du coup, mettons-nous d’accord : je présente ces chaînes parce qu’elles sont géniales et qu’elle méritent d’après moi plus de vues et plus de reconnaissance. OR il se trouve que le biais par lequel je les ai découvertes est cette cool initiative qu’est Les Internettes. Si ça se trouve un jour je ferai un article pareil avec des petites chaînes de mecs. Je sais pas, tu sais pas, on sait pas. Alors  take it easy et profite (oui j’ai envisagé un jeu de mots avec Squeezie mais ça me paraissait compliqué finalement).

Nora Minion

Ce qui m’a attirée en premier sur la chaîne de Nora, c’est ses vidéos sur l’histoire de la mode (rassemblées sous le doux et explicite nom Les âges de la Mode) : malgré mon total amateurisme en la matière, c’est un sujet qui me fascine et sur lequel j’adore apprendre des choses. Et je n’ai pas été déçue ! Retraçant l’évolution de la mode au fil des époques, de l’Égypte antique au XIXème siècle, sa série est riche en détails, bien documentée et en plus elle est fun à regarder. Et ce n’est pas tout ! Parce que si il n’y avait que ça, ce serait trop facile, la chaîne de Nora propose aussi des vidéos sur l’histoire de l’art, sur d’importants lieux d’histoire ou sur des personnages emblématiques. Et ça, ça veut dire encore plein de découvertes en perspectives – et on aime les découvertes n’est-ce pas ?

Alyberty

La chaîne d’Alyberty, comme d’autres de cette sélection, est un peu difficile à décrire de peur d’être trop réductrice : pour ma part, je l’ai découverte avec son début de série Lecture, qui prévoit de mettre en dessin des lectures marquantes (façon draw my life si tu vois le concept, mais pour résumer des bouquins). Les deux premières vidéos concernent pour l’instant un livre sur le véganisme, et c’est fort intéressant tout en étant visuellement très qualitatif (j’aime son style de dessin, les personnages sont beaucoup trop bien fichus et les idées de mise en image sont astucieuses). La chaîne en est encore à ses débuts avec seulement trois vidéos publiées (la troisième étant une bio de Frida Kahlo), mais le travail est déjà bien là et ça donne hyper envie d’en voir plus !

Effy’s World

Là, encore, une chaîne un peu hors-cadre et difficile à classer – chez Les Internettes, ça doit être dans la catégorie Société, mais c’est tellement plus intime que ça ! Dans les vidéos d’Effy’s World, ça parle femmes et féminisme, mais pas comme d’une cause désincarnée ou d’un simple concept : la série Hear Her Out, ce sont des femmes qui parlent d’elles-mêmes, de leur quotidien, de problématiques qui leur sont propres et qui en même temps trouvent un écho en nous toutes. Ce sont des femmes qui racontent, qui se livrent, qui nous proposent de nous mettre dans leurs baskets le temps d’un entretien et c’est extrêmement inspirant. Une chaîne de témoignages donc (si ça se dit), infiniment nécessaire pour voir le monde sous un angle plus large et pour s’ouvrir l’esprit. Perso j’ai juste trouvé ça touchant et fort, alors si ça te dit n’hésite pas. Voilà voilà (tu le sens le kiff ?).

Passé sauvage

Retour à l’histoire, mais sous un angle un peu différent ! Avec Clothilde, on parle davantage archéologie et anthropologie, avec des questions de fond qui interrogent notre époque à partir de périodes bien plus anciennes (à commencer par la préhistoire). Avec sa série La Modernité : kézako ?, elle étudie des coutumes ou des pratiques de leur origine à nos jours, et c’est passionnant car bourré d’infos et de détails intelligents et surprenants (niveau sujets, ça va des vêtements à l’habitat en passant par l’agriculture, et c’est fort bien fait). Elle a aussi lancé deux autres séries : La minute nécessaire (qui explicite avec efficacité des notions d’histoire et d’archéologie de type « les menhirs » ou « les rites de passage ») et Les premiers… (qui comme son nom l’indique s’intéresse aux premiers quelque chose de l’histoire, par exemple les premiers vulgarisateurs ou les premiers arts). Le fond est fouillé et sérieux, et la présentation intéressante : que du bon !

La développeuse du dimanche

Attention, concept qui déchire en approche ! La développeuse du dimanche, c’est une game designer de formation qui s’est lancée dans un projet über-ambitieux et un peu foufou : créer son propre jeu vidéo toute seule (la définition du YOLO à mon humble avis, ce qui m’inspire un respect infini). J’aurais pu la mettre dans la catégorie arts, certes, mais je n’avais plus de place je tenais aussi à mettre en avant la dimension technique parfois très pointue (on est dans la conception à fond, de l’idée de base à la musique au level design en passant par le développement à proprement parler) qui fait tout l’intérêt de cette série de vidéos journaux de bord. Avec précision mais aussi légèreté de ton, elle nous explique sa démarche au travers de vidéos thématiques, et c’est fascinant !

Et voilà, ce récap de mes coups de coeur Internettes Explorer est maintenant terminé ! N’hésite pas à laisser un pouce bleu et à t’abo… (oups j’ai passé trop de temps sur Youtube faut croire). Plus sérieusement, j’espère que tu auras déniché dans ces deux articles quelques chaînes qui te plairont et que je t’aurai peut-être un peu donné envie d’aller à ton tour te renseigner sur le site des Internettes. J’ai vraiment kiffé te parler de ces découvertes (et en plus c’est double bonus sachant que ce sont des femmes ET des chaînes avec encore trop peu d’abonnés), donc il se peut que je refasse quelque chose dans le genre un jour (le suspense est insoutenable). En attendant ce jour glorieux, je repars bingewatcher ma playlist « à regarder plus tard » et je t’envoie des bisous ! (adieu vie sociale)

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *